Hommages pré-mortem au XXI° siècle

Des concepts, des symboles se noieront dans le tumulte du XXI° siècle. Trop peu adaptés à la modernité, condamnés pour certains depuis des décennies.  

Nostalgiques, nous les regrettons déjà. Le progrès ne ressuscite jamais ceux qu’elle a ensevelis. Au mieux, elle les recrache, mâchouillés à son image, sans la saveur d’antan.  Qu’importe leurs fautes, leurs faiblesses, ils partagent notre quotidien, fond sonore de nos trajets en métro ou de nos dîners de famille. Imbriqués les uns dans les autres, ils constituent le puzzle bigarré de notre présent.  

N’attendons pas qu’il soit trop tard pour leur rendre hommage. Un hommage pré-mortem, car c’était mieux maintenant. Voici un aperçu :


Hommage à Gérard Depardieu
Hommage au dealer des banlieues
Hommage à Paname
Hommage à la drague

Pourquoi doit-on pleurer, dès aujourd’hui, la viande, la neige, Balkany ou le stylo ?

Tu le sauras en cliquant plus bas